Bienvenue sur Vinci Hair Clinic!

La perte de cheveux était autrefois perçue comme un problème exclusivement masculin. Non pas que les femmes n’en souffraient pas, mais on n’en parlait tout simplement pas. Tout cela a changé. Des célébrités comme Tyra Banks, Viola Davis et Jada Pinkett Smith ont parlé de leurs problèmes de perte de cheveux dans les médias, ce qui a ouvert la voie à d’autres femmes. C’est une bonne nouvelle, car il y a beaucoup de choses à dire ! Dans cet article, nous allons apporter notre contribution à la conversation. Nous allons nous pencher sur les causes de la calvitie féminine, et sur quelques-uns des traitements disponibles. Continuez à lire !

De quoi s’agit-il ?

Également connue sous le nom de calvitie féminine ou, plus précisément, d’alopécie androgénétique, elle est la cause la plus fréquente de perte de cheveux chez les femmes. On estime qu’environ 40 % des femmes subissent une perte de cheveux perceptible avant l’âge de 50 ans. Elle se caractérise par un amincissement progressif des cheveux sur le cuir chevelu. Bien que ses causes précises ne soient pas entièrement comprises, on pense que plusieurs facteurs interdépendants contribuent à son développement.

Causes

Les facteurs génétiques jouent un rôle important dans la perte de cheveux. Si vos parents ou des membres de votre famille proche ont connu une perte de cheveux, vous pouvez être plus susceptible d’en souffrir également. En effet, vos gènes peuvent influencer la sensibilité des follicules pileux aux androgènes tels que la dihydrotestostérone (DHT), et les femmes qui présentent une sensibilité plus élevée à ces hormones peuvent subir une miniaturisation des follicules pileux, ce qui se traduit par des cheveux plus fins et des cycles de croissance capillaire plus courts. Le terme « alopécie androgénétique » illustre bien l’importance des androgènes dans la perte de cheveux chez les hommes et les femmes.

Le vieillissement peut également rendre les femmes plus sensibles aux effets des androgènes. De plus, le vieillissement ralentit le rythme de la repousse des cheveux, ce qui conduit à un amincissement plus perceptible.

Les déséquilibres hormonaux qui entraînent des niveaux élevés d’androgènes peuvent déclencher ou accélérer la calvitie féminine. Ce phénomène peut se produire à tout moment de la vie d’une femme, mais il est plus fréquent pendant la ménopause.

Certains troubles médicaux peuvent contribuer à la perte de cheveux chez la femme. Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), un trouble hormonal fréquent chez les femmes en âge de procréer, est associé à une production accrue d’androgènes, ce qui peut entraîner une perte de cheveux. D’autres affections comme les troubles de la thyroïde et les maladies auto-immunes peuvent également affecter la croissance des cheveux.

Le stress émotionnel ou physique peut parfois déclencher ou exacerber la chute des cheveux, y compris la calvitie féminine. Le stress perturbe le cycle de croissance des cheveux, ce qui accroît le pourcentage de follicules pileux en phase de repos (télogène) et entraîne la chute des cheveux.

Certaines pratiques de soins capillaires peuvent endommager les cheveux et entraîner leur chute. Il peut s’agir d’un coiffage excessif ou de traitements à base de chaleur, de produits chimiques ou qui exercent une traction sur les cheveux. L’utilisation prolongée de produits capillaires agressifs, tels que les teintures, les défrisants ou les shampoings puissants, peut affaiblir les cheveux et entraîner leur cassure.

Traitements

Il existe plusieurs façons de traiter la calvitie féminine. Certaines femmes utilisent avec succès le minoxidil, une solution topique qui favorise la repousse des cheveux. Les recherches montrent que le minoxidil peut être efficace pour stimuler la repousse des cheveux. Toutefois, il faut garder à l’esprit que les résultats peuvent varier d’une personne à l’autre, et qu’il ne faut donc pas s’attendre à des miracles du jour au lendemain !

Des études cliniques ont exploré le potentiel de la thérapie par plasma riche en plaquettes (PRP) pour stimuler la repousse des cheveux. Le PRP consiste à injecter un échantillon de votre propre sang dans votre cuir chevelu. L’échantillon est d’abord soumis à un processus de centrifugation. Bien que les recherches soient en cours, certaines études ont montré des résultats prometteurs, ce qui en fait une option à prendre en compte.

Historiquement, les greffes de cheveux étaient destinées aux hommes. S’il y a encore beaucoup plus d’hommes que de femmes qui ont recours à la chirurgie capillaire, la procédure gagne en popularité chez les femmes. Elle a donné des résultats prometteurs, en particulier pour les femmes qui présentent une perte de cheveux stable.

Changements de mode de vie

En dehors des interventions médicales, vous pouvez modifier votre mode de vie pour favoriser une croissance saine des cheveux. Une alimentation équilibrée, riche en vitamines et en minéraux, comme le fer et la biotine, peut faire des merveilles sur vos cheveux, dans la mesure où des carences en ces nutriments peuvent contribuer à la chute des cheveux.

Les techniques de gestion du stress, telles que la méditation ou l’exercice physique régulier, peuvent également aider à ralentir la chute des cheveux ; il est donc essentiel de trouver des moyens de se détendre et de se relaxer. De plus, l’exercice physique stimule la circulation sanguine, ce qui peut favoriser la croissance des cheveux. Enfin, modifier ses habitudes en matière de soins capillaires peut aider à éviter d’endommager davantage les cheveux. Pour l’essentiel, il s’agit d’éviter les coiffures à chaleur excessive, les traitements chimiques et les coiffures trop serrées.

Dernières remarques

La calvitie est un problème courant qui touche de nombreuses femmes dans le monde entier. Elle peut être frustrante, mais avec les connaissances et le soutien appropriés, vous pouvez prendre le contrôle et trouver des solutions qui vous conviennent. Si vous souffrez de perte de cheveux, vous devriez consulter un spécialiste du cheveu pour obtenir un diagnostic approprié et un plan de traitement personnalisé.

La Vinci Hair Clinic peut vous y aider. Nous sommes l’une des principales organisations de restauration capillaire au monde et disposons d’un réseau de cliniques dans le monde entier. Nous proposons à tous nos nouveaux clients une consultation gratuite et sans