Bienvenue sur Vinci Hair Clinic!

Les chiffres publiés par l’International Society of Hair Restoration Surgery (ISHRS) en 2022 montrent qu’il existe toujours un écart important entre les hommes et les femmes en matière de transplantation capillaire. Quelque 87 % des procédures de greffe de cheveux réalisées par les membres de l’ISHRS l’ont été sur des clients masculins, les femmes ne représentant que 13 % du total. Pourquoi une telle différence ? Est-ce que la perte de cheveux chez les femmes est telle que la transplantation n’est pas une option appropriée ? Ou est-ce le processus lui-même qui freine les femmes ?

Cet article présente tout ce que les femmes doivent savoir sur les greffes de cheveux. Continuez à lire pour en savoir plus !

Causes de la perte de cheveux chez la femme

Grâce à une plus grande acceptation sociale des procédures cosmétiques et aux progrès des techniques chirurgicales, les greffes de cheveux sont devenues plus accessibles et plus adaptées aux femmes. Le nombre de femmes qui recherchent des traitements de restauration capillaire, y compris des greffes de cheveux, a augmenté de façon constante ces dernières années. Mais ces chiffres de l’ISHRS sont difficiles à ignorer. Donc, y a-t-il quelque chose dans la perte de cheveux chez la femme qui ne peut pas être résolu par une greffe de cheveux ?

Comme pour les hommes, il existe de nombreuses causes différentes de perte de cheveux chez les femmes. Il s’agit notamment de la génétique, des changements hormonaux, du stress physique et émotionnel, des conditions médicales ou des médicaments pris pour combattre ces conditions (chimiothérapie, par exemple), et des carences nutritionnelles. Et cette liste est loin d’être exhaustive.

Particularités

Toutes ces causes de perte de cheveux peuvent être traitées par une greffe en ce qui concerne les hommes. Il en va de même pour les femmes, mais le processus peut être un peu plus complexe pour trois raisons principales. Tout d’abord, les femmes ont tendance à avoir une perte de cheveux plus diffuse, il est donc plus difficile de trouver des sites donneurs appropriés pour la transplantation. Elles ont aussi, en règle générale, des cheveux plus fins que les hommes, de sorte qu’il peut être plus difficile d’obtenir le résultat souhaité avec une greffe. Enfin, les femmes ont souvent une forme de ligne de cheveux différente de celle des hommes, ce qui nécessite une approche plus nuancée de la transplantation. Il est toutefois important de souligner que ces défis ne sont en aucun cas insurmontables.

Ce fait est confirmé par le nombre croissant de femmes qui ont recours à la greffe de la ligne des cheveux, ce qui en fait l’un des types de greffe les plus demandés par ces dernières. Les interventions au niveau de la ligne des cheveux sont très demandées pour deux raisons. Premièrement, elles sont souvent nécessaires pour reconstruire une ligne frontale qui a perdu des cheveux, peut-être en raison d’une alopécie de traction provoquée par des coiffures serrées et tirées vers l’arrière ou par une utilisation excessive de produits chimiques et d’outils de coiffure chauffants.

Deuxièmement, une greffe de cheveux peut être effectuée pour des raisons esthétiques, afin de réduire ce que les clients perçoivent comme un front haut. Il s’agit de repositionner la ligne des cheveux vers une ligne plus basse sur le front pour créer une apparence plus agréable.

Processus

Le processus de transplantation capillaire n’est pas plus difficile pour les femmes que pour les hommes, à une exception près. Nous y reviendrons dans un instant. Pour être admissible à une greffe de cheveux, vous devez avoir une croissance saine des cheveux à l’arrière et sur les côtés du cuir chevelu, qui peuvent être utilisés comme donneurs. Un bon état de santé général est également essentiel ; il ne doit pas y avoir de problèmes médicaux susceptibles de compliquer la chirurgie.

Lorsque la greffe de cheveux est considérée comme le traitement le plus approprié, le processus consiste à déplacer chirurgicalement des follicules pileux d’une partie du cuir chevelu (le site donneur) vers la zone présentant des signes de perte de cheveux ou de calvitie, communément appelée site receveur. L’intervention est réalisée par une chirurgie de transplantation d’unités folliculaires (FUT) ou d’extraction d’unités folliculaires (FUE), et les cheveux transplantés poussent généralement de façon permanente dans le nouvel emplacement.

Les greffes de cheveux sont réalisées sous anesthésie locale et peuvent être effectuées en un seul jour. Les résultats sont naturels et permanents et peuvent améliorer considérablement l’estime de soi et la confiance en soi du patient.

Pour les femmes, un aspect du processus qui peut être problématique est le rasage de la tête en préparation de l’opération. Ce n’est pas un problème pour un homme, pour qui un crâne rasé peut être considéré comme un choix à la mode. Ce n’est pas un style que les femmes adoptent souvent mais, à long terme, la récompense d’une chevelure épaisse et naturelle peut en valoir la peine.

Conclusion

Les greffes de cheveux ne devraient pas être réservées aux hommes. Si la perte de cheveux chez la femme présente des particularités, elles ne sont pas suffisantes pour que les femmes écartent d’emblée cette procédure. Il convient de consulter un chirurgien expérimenté en transplantation capillaire pour une évaluation complète afin de déterminer si une transplantation est la meilleure solution pour votre perte de cheveux et pour parler de vos besoins et objectifs spécifiques. Il est important d’avoir des attentes réalistes et d’être pleinement informé des avantages potentiels et des limites de la procédure.

Pour ce qui est des spécialistes du cheveu, la Vinci Hair Clinic peut vous aider. Nous comptons certains des meilleurs spécialistes de la restauration capillaire. De plus, nous offrons une consultation gratuite et sans obligation à tous nos nouveaux clients, soit en personne, soit par téléphone à l’aide de photos. Prenez contact et fixez votre rendez-vous dès aujourd’hui !