Bienvenue sur Vinci Hair Clinic!

La perte de cheveux a-t-elle toujours été un sujet tabou ? La réponse est que ce n’était pas tant un sujet tabou mais plutôt une raison pour se moquer. Ce mépris, cependant, a fait de la perte de cheveux un sujet tabou pour ceux qui en font l’expérience. Qui veut qu’on se moque de lui, après tout ? Et ne vous y trompez pas, les gens se moquent de la calvitie depuis l’époque romaine. Au début du vingtième siècle, on riait souvent des tentatives de dissimuler la calvitie par des perruques mal ajustées. Les premières greffes de cheveux, avec leurs greffons à l’aspect peu naturel, ont apporté encore plus de matière à rigoler. Ce n’est que récemment qu’il a été possible de discuter de la perte de cheveux et de son traitement avec maturité et sans préjudices.

Nous allons voir pourquoi il est enfin possible de parler de ces sujets. Continuez à défiler pour en savoir plus !

Pourquoi ce tabou ?

Les cheveux longs, et la jeunesse qui leur est associée, ont toujours été considérés comme un symbole de force et de virilité chez les hommes et de fertilité chez les femmes. La calvitie était considérée comme un signe de vieillissement, de faiblesse et de manque d’attrait sexuel. Les tentatives de dissimuler la calvitie par des perruques ou des coiffures suscitaient la dérision. Les personnes atteintes de calvitie deviennent un objet de dérision, la cible de plaisanteries. Il n’est donc pas étonnant que les gens n’aient pas voulu en parler.

Cette appréhension a amené les gens à souffrir de la perte de cheveux en silence. L’un de ses effets secondaires les plus graves, la perte d’estime de soi, est passé largement inaperçu jusqu’à récemment. Des études ont montré qu’il s’agit d’un problème très concret qui peut affecter la capacité d’une personne à faire son travail ou à entretenir des relations. C’est donc une excellente nouvelle que la perte de cheveux puisse enfin être abordée sans moquerie, mais que s’est-il passé pour que cela change ?

Parlons célébrités

L’un des principaux moteurs du changement a été ce groupe de personnes très décriées que l’on appelle les célébrités. De nos jours, la célébrité est une catégorie ouverte et fluide. Grâce à la télévision diffusée 24 heures sur 24, à la couverture des événements sportifs et à l’arrivée des réseaux sociaux, tout le monde peut devenir une célébrité. L’idée que tout le monde peut avoir son quart d’heure de célébrité, souvent attribuée à Andy Warhol, n’a jamais été aussi vraie que pour cette génération.

Des études universitaires ont abordé la question de savoir si les jeunes athlètes doivent ou non servir de modèles. Toutefois, le fait est que, qu’ils apprécient ou non ce statut, nombre d’entre eux sont devenus des modèles et des influenceurs pour la société dans son ensemble.

Pourquoi est-ce important ?

Les scientifiques pensent que notre cerveau a évolué pour copier et imiter ceux que nous percevons comme ayant réussi. Il semble que nous écoutions davantage ce que disent les personnes célèbres, et c’est exactement la raison pour laquelle des visages connus sont utilisés pour lancer des campagnes de santé et des appels humanitaires.

Ainsi, lorsqu’une personne très connue parle de ses problèmes de chute de cheveux ou révèle qu’elle a suivi un traitement, elle trouve un écho auprès du grand public. Plus cela se produit, plus il devient facile pour tout le monde de parler de la perte de cheveux. Et de nos jours, cela arrive assez régulièrement. Plusieurs footballeurs ont reçu une greffe de cheveux, dont Jordi Alba, Aaron Ramsdale, David Silva, Cesc Fabregas et Wayne Rooney, pour n’en citer que quelques-uns.

James Nesbitt, star de la télévision et du cinéma, a fait preuve d’honnêteté en parlant de l’effet que la perte de cheveux a eu sur lui et sur sa carrière. L’actrice Ashley Tisdale a récemment décrit comment elle a traité son alopécie grâce au PRP et à un changement de régime alimentaire. Le documentariste Louis Theroux a parlé de l’alopécie qui a rendu sa barbe fine et inégale.

Entendre des personnes parler des différentes causes de la perte de cheveux et des divers traitements a une valeur éducative majeure. Plus important encore, cela ajoute de la crédibilité aux discussions sur le sujet. Cela crée une atmosphère plus tolérante ; les jeunes atteints d’alopécie, par exemple, sont moins susceptibles d’être traités comme une sorte de bizarrerie après que leur entourage ait entendu une personne comme Jada Pinkett Smith parler de ses problèmes.

Les visages célèbres permettent aux personnes de la communauté au sens large de faire face à leurs propres problèmes de perte de cheveux et de les aborder. Ils créent un environnement plus civilisé en montrant que la perte de cheveux peut arriver à n’importe qui et qu’il est parfaitement normal de chercher un traitement.

Conclusion

On ne devrait même pas avoir à le dire, mais la perte de cheveux n’est pas un sujet de honte. Le sujet de la perte de cheveux et des différentes façons de la traiter ne devrait pas être tabou. Les célébrités qui parlent ouvertement de leurs problèmes de perte de cheveux contribuent à briser les stigmates qui entourent encore le sujet. Heureusement, de plus en plus de personnes s’en rendent compte.

Que vous soyez un homme ou une femme, jeune ou vieux, vous devriez demander conseil si vous vous inquiétez de l’état de vos cheveux. La Vinci Hair Clinic peut vous aider. Nous sommes l’une des plus grandes organisations de restauration capillaire au monde, avec des cliniques dans le monde entier. Nous offrons une consultation gratuite et sans obligation à tous nos nouveaux clients, soit en personne, soit par téléphone à l’aide de photos. Prenez contact avec nous et prenez rendez-vous dès aujourd’hui !