Bienvenue sur Vinci Hair Clinic!

Lorsque la coureuse américaine Lindsay Walter s’alignera pour le marathon de Berlin en septembre, elle attirera probablement plus le regard des spectateurs que la plupart des autres athlètes. En tant que femme atteinte d’alopécie universelle, l’athlète de 31 ans s’y est habituée. Elle en a souffert toute sa vie. Si cela n’a pas toujours été facile, elle a fini par accepter sa maladie et utilise désormais son expérience pour inspirer les jeunes qui vivent la même chose.

Cet article examine comment Lindsay et d’autres ont fait face à l’alopécie et ont surmonté les défis qu’elle leur a lancés. Faites défiler la page pour en savoir plus.

Qu’est-ce que l’alopécie universelle ?

L’alopécie universelle est une forme avancée d’alopécie areata qui entraîne la perte de tous les poils du corps, y compris ceux du visage et de la tête. Il s’agit d’un trouble auto-immun, ce qui signifie que les cellules saines de l’organisme sont attaquées par le système immunitaire de la personne. Si l’alopécie est assez courante, l’alopécie universelle est relativement rare. Les symptômes peuvent apparaître à tout moment de la vie, y compris pendant l’enfance. C’est une maladie qui peut jeter une ombre sur la vie de l’enfant et des adultes qui l’entourent.

L’impact sur les enfants

Lindsay Walter a perdu ses cheveux alors qu’elle était encore une jeune enfant. Elle a été victime de harcèlement à l’école et a constaté qu’elle avait peu de personnes, en dehors de sa propre famille, vers qui se tourner pour obtenir du soutien. Cette situation a fait d’elle une personne plus introvertie qu’elle ne l’aurait été autrement. C’est la course à pied qui a changé les choses pour elle. Son acceptation par la communauté des coureurs lui a donné confiance en sa propre force et en sa forme physique. Elle a retrouvé son estime de soi. Pour la première fois de sa vie, elle a été perçue par les autres pour ses talents d’athlète plutôt que pour sa calvitie.

Matt Lucas

L’acteur et comédien germano-britannique Matt Lucas est une autre personne qui a perdu ses cheveux et ses sourcils dans son enfance. Les médecins ont d’abord attribué son alopécie au traumatisme d’avoir été renversé par une voiture à l’âge de quatre ans, une explication que Matt a acceptée pendant de nombreuses années. Il avait atteint l’âge adulte lorsqu’un autre médecin a suggéré que la véritable cause pourrait être liée à l’asthme chronique, à l’eczéma et aux diverses allergies qui l’avaient toujours perturbé. En bref, il avait un système immunitaire hyperactif.

Comme Lindsay Walter, Matt a eu une enfance difficile à cause de sa calvitie. Malgré cela, il a réussi à l’accepter et à l’assimiler à sa personnalité. Aujourd’hui, il peut constater que son état a eu des répercussions positives sur sa vie, notamment dans sa vie professionnelle. Il pense que cela a contribué à son succès en tant qu’acteur et comédien. Mais surtout, il constate qu’il est reconnu pour ce qu’il fait et ce qu’il est, plutôt que d’être défini par son alopécie universelle.

Pierluigi Collina

Pierluigi Collina, arbitre de football de haut niveau, a développé une alopécie universelle à l’âge de vingt-quatre ans. Il a perdu tous les cheveux de sa tête, les poils de son visage et de son corps en l’espace de deux semaines. Malgré cela, il est réputé pour être le plus grand arbitre de football de l’histoire de ce sport plutôt que pour sa calvitie caractéristique. Cela lui convient parfaitement. Il est fier que les gens se souviennent de ses exploits et non de son alopécie, qu’il considère comme une maladie grave. Il a même quitté en trombe une émission de télévision italienne parce que les animateurs ont commencé à plaisanter sur le sujet.

Collina a écrit un jour à un jeune alopécique qui vivait un mauvais moment et lui a conseillé d’ignorer les personnes qui l’insultaient. Ces personnes, lui dit Collina, étaient simplement jalouses de quelqu’un qui pouvait accomplir des choses, avec ou sans cheveux. Soyez vous-même, tel était son message, et soyez fier.

Un point commun

Si les histoires de ces trois personnes diffèrent à bien des égards, elles ont aussi un point commun. Ces trois personnes ont réussi à définir qui elles sont plutôt que de laisser leur état de santé faire leur réputation. C’est une leçon importante, qui ne se limite pas aux célébrités. Que vous ayez un visage célèbre ou que vous viviez dans l’ombre, il est important que vous soyez reconnu pour ce que vous êtes et ce que vous faites, et pas seulement pour votre alopécie.

Conclusion

Lindsay Walter anime maintenant un site appelé Lindsay’s Little Pals qui offre un soutien aux enfants qui ont perdu leurs cheveux. Elle espère pouvoir mettre son expérience et sa compréhension au service des jeunes qui se trouvent confrontés à des circonstances similaires. Il ne fait aucun doute que, comme Matt Lucas et Pierluigi Collina, ses réalisations sont une source d’inspiration pour beaucoup.

Si vous êtes préoccupé par la perte de cheveux, la Vinci Hair Clinic peut vous aider. Nous sommes l’une des plus grandes organisations de restauration capillaire au monde, avec des cliniques dans le monde entier. Nos nouveaux clients bénéficient d’une consultation gratuite et sans obligation dès le départ. Tout ce que vous avez à faire, c’est de nous contacter et de prendre rendez-vous !